Découvrez la Viola Organista !

Sous ce nom barbare de « Viola Organista » se cache un instrument dont l’existence est une véritable prouesse technique. Rêve musical inachevé du célèbre Leonard de Vinci, ce dernier est mort avant de pouvoir l’entendre sonner. Mariage entre un clavier et un instrument à Archet, le concept intéressa beaucoup les inventeurs d’instruments qui vinrent par la suite.

Pendant des siècles les quelques tentatives de fabrication de la viola organista se sont soldés d’échec, et le rêve d’entendre le son d’un piano/violon semblait à jamais perdu..

Un Beau jour, et 5 siècles après, ce rêve musical dont ne restait que des croquis vit enfin le jour entre les mains d’un facteur de piano polonais sous le nom de Slawomir Zubrzycki. Mais la reconstruction se révèle être un exploit puisqu’il ne retrouve aucun instrument ayant survécu jusqu’à nos jours, et les croquis de Léonard de Vinci ne donnent aucune précision sur la nature des matériaux à utiliser et les détails techniques.

Il décide donc de construire de lui même un prototype s’inspirant à la fois des instruments à clavier et des instruments à archet ce qui donne le mécanisme suivant : plusieurs roues en rotation perpétuelle lesquelles entrainent, perpendiculairement aux cordes de l’instrument. Les cordes sont abaissées vers la boucle de l’archet par l’action des touches du clavier ce qui provoque la résonance de la corde à sa hauteur d’accordage.

Une fois le prototype terminé, Slawomir donne le premier concert officiel de la viola organista à l’académie de musique de Cracovie en 2013 dont je vous propose un extrait sur la vidéo suivante 

Viola Organista – Sławomir Zubrzycki

Désormais, la viola organista résonne en concert partout dans le monde, en espérant qu’elle séduira de plus en plus de compositeurs ne serait-ce que par hommage au génie de celui qui l’a rêvé sans jamais pouvoir l’écouter.

Vous souhaitez apprendre le piano ? Découvrez 5 raisons surprenantes pour commencer à y jouer!